Vers une possible chute des prix de l'immobilier ?

06/07/2011 à 11:23 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Vers une possible chute des prix de l'immobilier ?
Vers une possible chute des prix de l'immobilier ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'inverse des observations actuelles, le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP) a évoqué dans sa dernière lettre de conjoncture une possible baisse des prix de 30% d'ici à 2015.

Alors que les notaires soulignent des prix de l'immobilier aujourd'hui comparables à ceux pratiqués avant la crise de fin 2008 (en notant notamment une progression annuelle de +21,7% amenant les prix parisiens proches des 8000 euros le mètre carré), le LEAP vient redonner espoir aux futurs acquéreurs dans la capitale.

C'est dans l'édition de juin 2011 de sa lettre d'information mensuelle appelée GEAB (GlobalEurope Anticipation Bulletin) que le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP), fondé en 1997, rend compte d'une probable baisse des prix de l'immobilier à moyen terme. D'après l'étude, la progression des taux de prêt immobilier, l'importante dette publique et le prochain départ en retraite d'une importante tranche de la population (les baby-boomers) conduiraient le marché immobilier à une réévaluation des prix à la baisse sur tout le territoire. Les estimations comptent sur un recul de 30% constaté à Paris d'ici à 2015.

Réaliser une simulation de prêt immobilier

A propos des départs en retraite des actifs nés après-guerre, le GEAB prévoit qu'une majorité de ceux qui résident à Paris et alentours devraient partir couler des jours heureux dans le Sud de la France, libérant ainsi un nombre important de logements. Cet « exode » devrait conforter une future baisse des prix.

Concernant la dette croissante, l'Etat va continuer sa chasse aux niches fiscales. Selon le GEAB, certains dispositifs de défiscalisation immobilière critiqués par l'Union Européenne, à l'image du dispositif Scellier, risquent de payer cette politique de rigueur budgétaire.

Taux de crédit en augmentation, départ à la retraite en masse et marge budgétaire inexistante pour l'Etat, autant de points qui amèneraient à une baisse significative des prix de l'immobilier dans les prochaines années. « Le prix du m2 à Paris en 2015 devrait se situer aux alentours de 5 500¤/m2, soit une baisse de 30% par rapport au prix actuel », précise alors le GEAB.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Estimation Immobilier

Vos réactions

Estimation immobilière - Vers une possible chute des prix de l'immobilier ?

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Vers une possible chute des prix de l'immobilier ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Copyright 2006 - 2017 © Estimation-immobilier.com - Tous droits réservés.

Partagez
cette
page