Pas de reprise en vue pour le marché immobilier

27/06/2013 à 10:52 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Pas de reprise en vue pour le marché immobilier
Pas de reprise en vue pour le marché immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En dépit des efforts fournis par le gouvernement pour endiguer la crise et d'une baisse des prix engagée depuis quelques mois maintenant, les ventes de logements anciens devraient une nouvelle fois s'afficher à la baisse en cette année 2013. C'est en tout cas ce que prévoit le Crédit Foncier dans sa dernière publication. En cause la prudence toujours marquée des candidats à l'achat et un recul des prix somme toute limité.

Denys Brunel, président de la Chambre des Propriétaires, soulignait hier que la France connaît actuellement « sa pire année depuis la libération avec une véritable pénurie de logement » et que le projet de loi Duflot 2, loin d'arranger la situation, allait « aggraver de manière très sensible la crise immobilière », l'avenir pourrait bien lui donner raison. N'allant pas jusque-là, la dernière étude réalisée par le Crédit Foncier ne se montre toutefois pas des plus optimistes pour l'avenir du marché immobilier. Selon la Banque, « la dégradation du marché immobilier résidentiel tricolore, amorcée l'an dernier, s'est poursuivie sur les trois premiers mois de 2013 » et devrait se poursuivre tout au long de l'année.

Si les candidats à l'achat attendent de pieds fermes une notable baisse des prix pour se décider à passer à l'acte, celle-ci semble encore devoir se faire désirer. « En moyenne, les prix de l'immobilier affichent une quasi stabilité, mais les écarts se creusent de plus en plus selon la situation géographique et la qualité du logement », note ainsi l'étude. Le marché se partage donc entre des prix qui se maintiennent voire progressent en centre-ville et qui n'affichent qu'une correction limitée lorsque l'on s'éloigne des grands pôles urbains.

Le niveau actuellement très bas des taux de crédit immobilier auraient sans doute pu être de nature à décider les acheteurs potentiels si le contexte économique particulièrement tendu (chômage, moral des ménages et consommation en berne) n'incitait pas ces derniers à une extrême prudence. Quant aux propriétaires, constatant l'attentisme des acquéreurs, bon nombre d'entre eux renoncent tout simplement à mettre leur bien en vente.

En matière de prévisions, le Crédit Foncier table donc sur un nombre de ventes en recul de 11% par rapport à l'année 2012 (soit 630.000 logements vendus). Sur le front des prix, la correction pourrait être de l'ordre de 3 à 8% sur l'ensemble de l'exercice 2013. Pas de quoi relancer un marché atone puisque, de l'avis de Stéphane Imowicz, directeur général de Crédit foncier immobilier, « pour que le marché redémarre, il faudrait que les prix qui ont doublé en dix ans, baissent de 5 à 15% ».

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Estimation Immobilier

Vos réactions

Estimation immobilière - Pas de reprise en vue pour le marché immobilier

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Pas de reprise en vue pour le marché immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Copyright 2006 - 2017 © Estimation-immobilier.com - Tous droits réservés.

Partagez
cette
page