La baisse des prix de l'immobilier s'accélère

05/04/2013 à 11:41 - Estimation immobilière - Par - Réagir

La baisse des prix de l'immobilier s'accélère
La baisse des prix de l'immobilier s'accélère

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si la baisse des prix de l'immobilier n'avait jusqu'à présent pas réussi à susciter l'intérêt des acheteurs potentiels, ces derniers devraient revoir leur position à la lecture des derniers chiffres dévoilés par les notaires. Publiés ce jeudi 4 avril, ceux-ci font en effet état d'un recul des prix de l'ancien en très nette accélération.

Sans cesse annoncée, il aura fallut attendre une année 2013 déjà bien entamée pour que la baisse des prix des logements anciens s'affiche enfin à sa juste mesure. Présentée par certains comme l'année de la baisse des prix, 2012 n'aura finalement été marquée que par une progression de la crise, alimentée tant par l'obstination des vendeurs à conserver un niveau de prix surévalué que par l'attentisme des acquéreurs. Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires notent ainsi pour l'ensemble de l'année 2012 un volume de transactions en très net déclin (-12 % à 709.000 unités) ainsi qu'une évolution des prix de faible ampleur (-1,3 % sur le plan national et -1 % à Paris).

La situation semble toutefois s'être nettement accélérée au cours des premiers mois de l'année 2013. De l'avis des notaires, entre les mois d'août 2012 et mai 2013, les prix de l'immobilier ancien pourraient ainsi enregistrer un repli de l'ordre de 7 %. Une fois n'est pas coutume, la capitale devrait ne pas faire exception en affichant une baisse de -4,5 %. Si un tel pronostic devait se confirmer, le prix du mètre carré parisien s'établirait alors à 8080 euros, soit bien en deçà des 8460 euros observés en août dernier.

S'apparentant bel et bien à un retournement du marché, le mouvement anticipé à courts termes par les notaires ne devrait toutefois pas se propager à l'ensemble de l'année 2013. Un « fléchissement des prix, qui ne sera pas spectaculaire car le marché va se rééquilibrer entre l'offre et la demande » apparaît ainsi plus probable. Les prix de l'immobilier devraient donc achever l'exercice 2013 en affichant un repli compris entre 0 et -5 %.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Estimation Immobilier

Vos réactions

Estimation immobilière - La baisse des prix de l'immobilier s'accélère

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - La baisse des prix de l'immobilier s'accélère

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Copyright 2006 - 2017 © Estimation-immobilier.com - Tous droits réservés.

Partagez
cette
page