Immobilier : PrimeView sonne le glas de la hausse des prix

27/04/2012 à 15:30 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : PrimeView sonne le glas de la hausse des prix
Immobilier : PrimeView sonne le glas de la hausse des prix

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

De bulle immobilière il fut question dès le début de cette année 2012, mais le cabinet de recherche économique et financière PrimeView aura dans sa dernière étude tiré la sonnette d'alarme. Des prédictions qui tablent sur un effondrement des prix de 30 à 40% dans les 5 à 10 ans à venir.
Jusqu'ici cette notion floue de bulle des prix soutenue par l'état n'aura eu d'échos que ceux des articles de presse en dépit de l'attentisme des professionnels de l'immobilier. A croire que ce type de propos alarmistes risqueraient d'influencer le marché.
Les conclusions des deux stratégistes Pierre Sabatier et Jean-Luc Buchalet concluent à une chute inévitable et durable d'un marché immobilier déjà en perte de vitesse.

PrimeView dénonce la hausse exceptionnelle ces 12 dernières années des prix de l'immobilier à hauteur de 110% comparativement à la hausse des biens et services, des prix du marché en dehors de toute réalité dont le paroxysme aurait été atteint l'été 2011. Conséquence : un décalage flagrant entre cette hausse et le revenu des ménages français pourtant déjà dénoncé par de nombreuses associations. Des logements devenus financièrement inaccessibles d'autant que les banques durcissent les conditions d'emprunt. Tandis que l'agence de notation Standard and Poors prévoit dans sa dernière étude une baisse de 15% des prix sur 2012/2013, les professionnels se félicitent de la stabilité des taux.

Etat, acteurs, observateurs : tous coupables

Le cabinet s'insurge en particulier contre les acteurs et observateurs coupables selon lui de déni et fausse incrédulité face à cette bulle.
Les prédictions s'orienteraient donc vers une sanction sévère de ces années de spéculation. Correction d'autant plus stricte que la capacité d'emprunt des ménages a chuté parallèlement à la fin du soutien financier de l'état. La mise sous perfusion du secteur immobilier rend l'état coupable de cette inflation sans limite au mépris des investisseurs de la classe moyenne.
Primeview va même plus loin et en conclut à la perte de confiance toute française dans la pierre « valeur refuge ».

La fin de l'exception française

Une analyse sociologique renforcée par la démographie nationale et les conséquences de l'affluence des baby-boomers. Ces derniers, gros détenteurs de biens vont sans nul doute, de par leur longévité, bloquer une partie du marché. Le glas de l'exception française aurait donc sonné en cette année 2012, même si les deux stratégistes ne la comparent en rien à la dramatique situation américaine.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Estimation Immobilier

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier : PrimeView sonne le glas de la hausse des prix

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier : PrimeView sonne le glas de la hausse des prix

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Copyright 2006 - 2017 © Estimation-immobilier.com - Tous droits réservés.

Partagez
cette
page