Légère progression du pouvoir d'achat immobilier des ménages

01/08/2013 à 15:54 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Hausse du pouvoir d'achat immobilier des ménages
Légère progression du pouvoir d'achat immobilier des ménages

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

C'est à un travail de longue haleine auquel s'astreint chaque trimestre le pôle « Ville et immobilier » de l'Université Paris-Dauphine. En partenariat avec le Crédit Foncier, celui-ci passe en revue différents critères d'analyse afin de dresser un baromètre du pouvoir d'achat immobilier des ménages. Rendue publique ce jeudi 1er août, la dernière édition fait état d'une sensible progression concernant le potentiel d'acquisition affiché par les candidats à l'achat.

Baptisé Capacim (CAPacité d'Achat IMmobilier), le baromètre développé par l'Université Paris-Dauphine et le Crédit Foncier appuie ses résultats sur quatre données bien distinctes mais pesant chacune sur le marché immobilier : à savoir le niveau des taux de crédit immobilier, le prix des logements, le revenu des ménages et le taux de chômage. En compilant l'ensemble de ces données, le baromètre est ainsi en mesure de déterminer le pouvoir d'achat immobilier des ménages. Si elle ne référence pas l'intégralité du territoire, l'étude permet toutefois d'obtenir une vision précise du marché de l'ancien à Paris, dans 19 communes d'Ile-de-France mais également dans douze villes de province.

Principal enseignement de cette dernière édition, les ménages franciliens seraient légèrement plus nombreux à disposer des moyens suffisant pour acheter un bien immobilier qu'il y a un an (56,4% au 1er trimestre 2013 contre 51,7% au 1er trimestre 2012). Si Nicolas Pécourt, directeur de la communication externe au Crédit foncier, explique cette évolution positive par « la baisse des prix de l'immobilier et le niveau historiquement bas des taux d'intérêt », celle-ci ne doit toutefois pas occulter les chiffres relativement disparates que l'on peut constater selon les profils des candidats. En effet, si 56,2% des ménages déjà propriétaires ont les moyens de s'offrir un logement à Paris, la proportion chute à 9,6% lorsqu'il s'agit des primo-accédants.

Dans le détail, Marseille s'illustre avec une progression annuelle du pouvoir d'achat immobilier de +9,3%, suivie de près par Fontainebleau (+ 8,4 %) ou encore Saint-Germain-en-Laye (+ 7,0 %). On peut également souligner les évolutions positives affichées par Strasbourg (+3,5%) et Lyon (+2,9%) alors que des villes comme Nancy ou Lille accusent le coup en présentant un pouvoir d'achat en baisse de -0,5%.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Estimation Immobilier

Vos réactions

Estimation immobilière - Légère progression du pouvoir d'achat immobilier des ménages

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Légère progression du pouvoir d'achat immobilier des ménages

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Copyright 2006 - 2017 © Estimation-immobilier.com - Tous droits réservés.

Partagez
cette
page